Explications

Le bois massif « travaille », c’est-à-dire qu’il absorbe l’humidité présente dans l’air ambiant ou qu’il en restitue, jusqu’à ce que sa propre teneur en humidité soit équivalente à celle de l’air. C’est une matière première naturelle et vivante qui reste « indomptée ». Lorsque le taux d’humidité du bois augmente, celui-ci se dilate. Lorsque son taux d’humidité diminue, il rétrécit . Les conséquences en sont des modifications dimensionnelles. Le bois peut se déformer ou gauchir, présenter des gerces (fissures ou microfissures) provoquées par la dessiccation ou par des tensions.

Chez vous

Le travail du bois massif

De nos jours, les intérieurs sont fortement chauffés. Une atmosphère trop sèche peut provoquer des retraits ou même des fentes sans que cela soit définitif ou irréversible. Il s’agit d’un phénomène naturel sans conséquence grave qui ne remet pas en cause la solidité du mobilier. Certaines légères fentes se referment aux prochaines variations saisonnières. Les fentes les plus marquées peuvent être colmatées avec une pâte à bois.

Certaines conditions favorisent l’apparition de ces gerces : un chauffage excessif, la proximité avec un poêle à bois ou une autre source de chaleur, les variations importantes de température comme dans les vérandas et le chauffage au sol.

Avant de commander

Posez-vous ces questions : Est-ce que j’aime vraiment le bois massif ? Est-ce que je suis prêt à accepter la possibilité qu’il travaille ?

Les amoureux du bois et les puristes n’y verront aucun inconvénient, au contraire, l’authenticité et l’esthétique du mobilier n’en seront que renforcées. Si vous pensez ne pas accepter les éventuelles déformations du bois massif alors vous devez vous orienter vers le plaquage bois. Ne soyez pas déçu, Artmeta peut réaliser votre mobilier. Le design, les finitions choisies et le tarif restent inchangés. Cette option vous sera proposée avant le règlement de votre commande.

 

En savoir plus sur le placage bois

Partager